LES SURVIVANTS DE LA POLIO

ce forum s'adresse à tous les rescapés de la poliomyélite, afin d'échanger des expériences et loisirs, etc...
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les effets et les causes du SPP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 527
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 62
Localisation : Saint Pascal kamouraska

MessageSujet: Les effets et les causes du SPP   Ven 8 Juin - 17:03

( source : ass.polioquebec)

Ce texte a été conçu et développé pour toutes les personnes qui consultent la clinique post-polio de l'hôpital neurologique de Montréal, de même que pour tous ceux qui comme moi se réveille un bon matin et se retrouve avec des douleurs inexplicables et de la fatigue extrême et qui se demandent ce qui se passe avec eux. Il se veut un résumé des dernières informations concernant les effets de la poliomyélite qui surviennent plusieurs années après la maladie. N'hésitez pas à interroger l'équipe de la clinique où moi-même par le biais de ce forum conçu spécialement à cet effet, si vous avez d'autres questions ou pour clarifier l'information contenue dans ce texte.

Les effets de la poliomyélite qui surviennent plusieurs années après la maladie ou, comme on le nomme fréquemment, le syndrome post-polio (SPP), est une variété de nouveaux symptômes allant de la fatigue sévère qui peut suivre une activité modérée jusqu'à la douleur généralisée aux muscles et aux articulations, des crampes musculaires, et de la faiblesse musculaire. De plus, de la difficulté à respirer, à dormir, et une grande sensibilité au froid peuvent être présents. Une grande proportion (jusqu'à 50%) des gens qui ont été atteints de la poliomyélite paralytique plus tôt dans leur vie éprouve maintenant certains de ces symptômes.

Les causes possibles de l'apparition de ces symptômes chez les personnes ayant été atteintes de la poliomyélite sont peu connues. Cependant, plusieurs théories ont été proposées pour expliquer pourquoi ces personnes développent des difficultés après plusieurs années. Il existe quatre stades chez les individus ayant récupéré après la poliomyélite paralytique:

- 1. Durant le premier stade ou la phase aiguë de la poliomyélite, le virus de la polio envahit la moelle épinière de la colonne vertébrale et détruit toutes ou une partie des cellules spécifique. IL en résulte une parésie, ou parlysie partielle, car le lien entre la moelle épinière et les muscles est interrompu. Si toutes les cellules motrices nerveuses d'un muscle en particulier sont détruites, le résultat sera une paralysie complète (l'incapacité de contracter un muscle). Une unité motrice normale consiste en un neurone et des fibres musculaires qu'il innerve. C'est ceux-ci qui sont détruits pendant la phase aiguë de la polio.

-2. Durant le deuxième stade, ou la phase de récupération, les neurones moteurs sains tentent de compenser pour les liens manquants en développant des ramifications au niveau des terminaisons nerveuses allant aux muscles dont les cellules nerveuses ont été détruites par le virus. Ceci est la ré-innervation collatérale. La ré-innervation collatérale n'est pas une façon très efficace pour activer les fibres musculaires,mais elle permet de retrouver l'aptitude d’activer le muscle. De plus, les fibres musculaires peuvent grossir suite à des exercices physiques, augmentant ainsi la force de la contraction musculaire. C'est la raison pour laquelle on peut voir des améliorations après la phase aiguë de l'infection.

-3. Le troisième phase est une période de stabilité qui peut durer plusieurs décennies. Pendant ce stade, la condition neurologique et fonctionnelle du patient est stable. Cette période est caractérisée par un «processus continu de remodelage». Quelques ramifications des terminaisons nerveuses peuvent mourir mais de nouvelles ramifications sont formées par les cellules voisines, ré-innervant ainsi les fibres musculaires affectées.

-4. Le quatrième stade est une période de déclin. Cette période commence environ 30 à 40 ans après l'infection par le virus de la polio. La faiblesse musculaire, la fatigue, et les crampes musculaires sont les symptômes les plus fréquents. L'atrophie des muscles (ou la perte de masse musculaire) peut aussi se produire dans une petite proportion de patients. Ces symptômes font parties du SPP. Le SPP peut aussi être causé par l'excès de travail et/ou le processus normal de vieillissement. Les cellules motrices nerveuses qui ont survécu à l'infection et qui contrôlaient beaucoup plus de fibres musculaires que les cellules normales peuvent graduellement mourir suite à l'excès de travail. Une dégénération distale de ces cellules nerveuses peut se produire. De plus, certaines cellules motrices nerveuses peuvent mourir lors du processus normal de vieillissement. Ceci se produit chez toutes les personnes ayant ou non souffert de polio. Lorsque les personnes atteignent 70-80 ans, 20 à 30% des cellules nerveuses meurent. Comme les individus ayant souffert de polio ont au départ moins de cellules motrices nerveuses innervant leurs muscles, la pertes est beaucoup plus remarquable. Ces personnes auront donc tendance à être plus faibles et fatiguées que les personnes n'ayant pas été atteintes de poliomyélite. La dégénération distale des cellules nerveuses avec la désintégration des ramifications est inévitables.
Il semble que jusqu'à la moitié des survivants de la poliomyélite ressentent maintenant de nouveaux problèmes de santé. Les personnes les plus sujettes à ressentir les effets de la polio sont celles qui ont été atteintes sévèrement lors de l'épisode aiguë. Une meilleure récupération fonctionnelle après polio aiguë, l'âge et le processus normal de vieillissement, le temps écoulé depuis l'épisode aiguë de polio, un gain de poids récent, et des douleurs musculaires ayant été causées par l'exercice physique sont d'autres facteurs possibles qui peuvent contribuer à l'apparition des effets latents de la polio.

prochain texte : Fatigue et faiblesse musculaire.

par admindadou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesurvivant.exprimetoi.com
 
Les effets et les causes du SPP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Effets physiques des OVNI sur des véhicules automobiles
» Céréales et effets nocifs de la cuisson
» Le divorce et ses effets néfastes sur le musulman
» Effets des phrases nominales ou non verbales
» Les effets de la méditation étudiés scientifiquement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES SURVIVANTS DE LA POLIO :: Votre 1ère catégorie :: UN PEU D'HISTOIRE-
Sauter vers: