LES SURVIVANTS DE LA POLIO

ce forum s'adresse à tous les rescapés de la poliomyélite, afin d'échanger des expériences et loisirs, etc...
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 http://www.newswire.ca/fr/story/979771/l-eradication-de-la-polio-passe-en-mode-d-urgence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 527
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 61
Localisation : Saint Pascal kamouraska

MessageSujet: http://www.newswire.ca/fr/story/979771/l-eradication-de-la-polio-passe-en-mode-d-urgence   Ven 25 Mai - 14:42

L'éradication de la polio passe en mode d'urgence


- Le taux d'incidence est à son plus bas, mais le manque de financement menace les progrès réalisés

GENÈVE, le 24 mai 2012 /CNW/ - Malgré la chute spectaculaire du nombre de cas de polio signalés au cours de la dernière année, la menace constante de transmission due au manque de financement et d'immunisation a poussé l'Initiative mondiale pour l'éradication de la polio (GPEI) à lancer un plan d'action d'urgence.

Ce plan vise à accroître la couverture de vaccination au Nigeria, au Pakistan et en Afghanistan, les trois pays qui sont toujours endémiques, afin d'atteindre les niveaux requis pour stopper la transmission de la polio. Parallèlement, des ministres de la Santé réunis cette semaine dans le cadre de l'Assemblée mondiale de la Santé considèrent actuellement l'adoption d'une résolution voulant que « l'éradication de la polio constitue une urgence programmatique pour la santé publique mondiale », étant donné l'urgence de la situation.

Les activités d'éradication de la polio se sont soldées par plusieurs réussites marquantes depuis 2010. L'Inde, longtemps considérée comme le pays le moins susceptible d'enrayer la maladie, a notamment été retirée de la liste des pays endémiques en février 2012. Qui plus est, pratiquement aucun nouveau cas n'a été déclaré dans les pays qui étaient déjà à l'abri de la polio.

Bien que le nombre de cas de polio répertoriés soit moins élevé lors des quatre premiers mois de 2012 que pour la même période de toute autre année, des cas continuent d'apparaître au Nigeria, au Pakistan, en Afghanistan et au Tchad. Au cours des dernières années, les épidémies qui ont été observées en Chine et en Afrique occidentale à cause des importations du Pakistan et du Nigeria, respectivement, mettent en évidence la menace constante de réapparition de la maladie. Selon certaines estimations, l'incapacité à éradiquer la polio pourrait entraîner pas moins de 200 000 nouveaux cas de paralysie infantile chaque année d'ici 10 ans à la grandeur de la planète.

« L'éradication de la polio est à un moment décisif entre le succès et l'échec », souligne la Dre Margaret Chan, directrice générale de l'Organisation mondiale de la Santé. « Nous sommes en mode d'urgence pour la faire basculer vers la réussite - travailler plus rapidement et plus efficacement, et se concentrer sur les régions où les enfants sont les plus vulnérables. »

Une fois obtenue, l'éradication de la polio générerait des bénéfices nets mondiaux de 40 à 50 milliards USD d'ici 2035, avec l'essentiel des économies réalisées dans les pays les plus pauvres. Ces résultats sont calculés selon les investissements faits depuis la formation de la GPEI et en fonction des économies tirées de la réduction des coûts de traitement et de l'augmentation de la productivité.

« Nous savons que la polio peut être éradiquée, comme le prouve notre succès en Inde », affirme pour sa part Kalyan Banerjee, président de Rotary International, une organisation mondiale de service humanitaire. « C'est maintenant une question de désir politique et sociétal. Est-ce que nous choisissons d'offrir aux générations futures un monde sans polio, ou permettons-nous à 55 cas cette année de dégénérer et de paralyser à vie jusqu'à 200 000 enfants par année? »

Financement complet essentiel d'un nouveau plan

Le manque de financement a déjà forcé la GPEI à annuler ou à réduire les activités de vaccination indispensables dans 24 pays à risque élevé. Ainsi, un plus grand nombre d'enfants risquent de contracter la maladie et des pays exempts de polio s'exposent à une réapparition.

« Nos efforts seront toujours en danger jusqu'à ce que tous les enfants soient entièrement immunisés contre la polio - cela signifie qu'il faut financer l'ensemble des mesures mondiales d'éradication et porter secours aux enfants qui sont encore dans le besoin », explique Anthony Lake, directeur exécutif de l'UNICEF. « Nous avons fait un grand bout de chemin dans la lutte contre cette maladie invalidante. Nous pouvons maintenant passer à l'histoire - ou être condamnés par celle-ci plus tard si nous échouons. »

La mise en œuvre complète du plan d'action d'urgence (PAU) est présentement retardée par une insuffisance de financement substantielle de près d'un milliard USD d'ici 2013.

« Nous avons tous comme responsabilité de créer un monde sans polio, tant et aussi longtemps que nous le pouvons », affirme Chris Elias, président du développement mondial à la Fondation Bill & Melinda Gates. « L'atteinte de cet objectif est une étape cruciale pour protéger tous les enfants contre les maladies qui peuvent être prévenues à l'aide de vaccins. »

Le plan d'action d'urgence mondial

Le PAU mondial a été conçu parallèlement aux nouveaux plans d'urgence nationaux des pays. Il tire parti des succès de l'Inde et présente un éventail de nouvelles stratégies et initiatives visant à mieux soutenir les efforts d'éradication de la polio, notamment :
• Une attention accrue accordée aux régions les moins performantes du Nigeria, du Pakistan et de l'Afghanistan afin de permettre à la couverture de vaccination d'atteindre d'ici la fin de 2012 les niveaux requis pour stopper la transmission;
• De nouvelles méthodes adaptées aux besoins de chaque pays pour faire face aux problèmes persistants et améliorer l'efficacité de la campagne de vaccination contre la polio;
• Une responsabilisation, une coordination et une supervision accentuées pour assurer le succès à tous les niveaux gouvernementaux et dans chacune des agences et des organisations partenaires;
• Une augmentation de l'aide technique et de la capacité de mobilisation sociale.

Travailler en mode d'urgence

« Nous avons besoin de l'engagement et des efforts de tout un chacun pour éradiquer la polio et franchir la ligne d'arrivée », souligne le Dr Thomas Frieden, directeur des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) aux États-Unis. « Ce ne sera pas facile, mais ensemble nous pouvons supprimer la polio à tout jamais et pour tout le monde. »

Déjà depuis le début de l'année, la GPEI est passée en mode d'urgence. Les CDC ont en effet activé leur centre des opérations d'urgence; l'UNICEF a officiellement mis en service un comité de coordination d'urgence interdivisionnel œuvrant directement sous la supervision du directeur exécutif adjoint; et l'OMS a transféré ses activités de polio à son centre des opérations stratégiques en santé (SHOC). Ces mesures sont destinées à répondre aux urgences sanitaires mondiales - comme la pandémie H1N1 ou le tsunami qui a touché l'Asie du Sud-Est en 2004 - et permettront d'accroître considérablement la capacité technique, de suivre le rendement du programme en temps réel et de mettre en œuvre immédiatement des plans d'action correctrice si nécessaire. Toujours cette année, les administrateurs de la Fondation Rotary ont réaffirmé quant à eux que l'éradication de la polio était la priorité numéro un de l'organisation. D'ailleurs, les principaux dirigeants de Rotary ont lancé une série de rencontres individuelles avec les chefs d'État des pays endémiques.

Notes aux rédacteurs :

L'Initiative mondiale pour l'éradication de la polio (GPEI) est dirigée par les gouvernements nationaux, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Rotary International, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis et l'UNICEF, en plus d'être soutenue par d'importants partenaires tels que la Fondation Bill & Melinda Gates.

Depuis 1988 (année où la GPEI a été lancée), l'incidence de la polio a été réduite de plus de 99 %. En 1988, plus de 350 000 enfants étaient paralysés chaque année dans plus de 125 pays endémiques. En 2012, 55 cas ont été signalés (au 15 mai 2012) et seulement trois pays demeurent endémiques : le Nigéria, le Pakistan et l'Afghanistan.

Liens vers :

Plan d'action d'urgence mondial (PAU) 2012-2013
Feuilles d'information sur les pays : Nigeria, Pakistan, Afghanistan
Manque de financement
Infographique
Rouleau B

Renseignements :
CONTACT: Fondation Bill & Melinda Gates : media@gatesfoundation.org, +1-206-709-3400, ou Rotary International : Petina Dixon-Jenkins, petina.dixon@rotary.org; +1-847-866-3054, ou UNICEF : Christian Moen, cmoen@unicef.org, +1-212-326-7516 ou mobile +1-917-299-1041, ou CDC (États-Unis) : Alan Janssen, axj3@cdc.gov, +1-404-639-8517, ou OMS : Sona Bari, baris@who.int, +41-22-791-1476 ou mobile +41-79-475-5511; Oliver Rosenbauer, rosenbauero@who.int, +41-22-791-3832 ou mobile +41-79-500-6536
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesurvivant.exprimetoi.com
 
http://www.newswire.ca/fr/story/979771/l-eradication-de-la-polio-passe-en-mode-d-urgence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES SURVIVANTS DE LA POLIO :: Votre 1ère catégorie :: LA LOI ET VOUS|-
Sauter vers: