LES SURVIVANTS DE LA POLIO

ce forum s'adresse à tous les rescapés de la poliomyélite, afin d'échanger des expériences et loisirs, etc...
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les exercices

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 527
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 62
Localisation : Saint Pascal kamouraska

MessageSujet: Les exercices   Mer 20 Juin - 15:25

Les muscles ayant été affectés par le virus de la polio manquent d'endurance et sont plus susceptibles à la fatigue. Sur-utiliser ses muscles, les faire travailler plus que leur point de fatigue est un facteur qui peut accélérer la faiblesse musculaire après la phase paralytique de la polio. Les crampes et douleurs musculaires sont un signe d'extrême fatique des muscles impliqués. La personne doit donc se reposer au premier signe de fatigue. De plus, afin de ne pas sur-utiliser les muscles affectés par la polio, l'exercice physique doit être minime. En général, la meilleure forme d'exercice pour les personnes atteintes de polio implique des étirements lents afin de diminuer les crampes et douleurs musculaires e afin de maintenir ou améliorer le mouvement des articulations. On recommande aussi le conditionnement physique pour augmenter l'endurance et les activités comme la natation, la bicyclette sur place, la marche, un programme de renforcement musculaire léger afin d'augmenter la force de certains muscles ou le Tai Chi, le yoga. Afin de maintenir les unités motrices, il demeure important d'arrêter de faire de l'exercice ou n'importe quelle autre activité lorsqu'on ressent les premiers signes de fatigue ou de crampes musculaires. L'équilibre entre le repos et les exercices/activités est primordial : un manque d'activité occasionnera de la faiblesse secondaire due au fait que les muscles ne sont pas assez utilisés; trop d'exercices/activités causera une plus grande faiblesse ainsi que des crampes et de la douleur musculaire. Il est donc recommandé de faire des exercices lents et légers. Nous recommandons un programme d'exercice individualisé élaboré par un physiothérapeute afin de remplir vos besoins tout en respectant vos habitudes. Il est important de souligner que certains patients peuvent être trop faible et qu'un programme d'exercice est déconseillé.

3- LES AIDES TECHNIQUES.

Les canes, les béquilles, les fauteuils roulants, les adaptations aux activités de la vie quotidienne ainsi que les orthèses peuvent être recommandés pour certaines personnes. Ces aides techniques peuvent améliorer la mobilité et la sécurité de la personne, peuvent diminuer la douleur et prévenir les difformités. Même si ces appareils rappellent constamment que la personne a été atteinte de polio et peuvent être difficile à accepter, il est important de les considérer car ils peuvent être très utiles.

4- LES IMPACTS ÉMOTIONNELS

L'apparition de nouveaux symptôme de la polio a un effet sur la santé physique , émotionnel et psychologique de la personne. Ces symptômes requièrent des ajustements dans les activités au travail et à la maison, dans les relations sociales et familiales. Chacune de ces situations peut générer un stress et de l'anxiété pour la personne et sa famille. L'individu peut devoir apprendre de nouvelles façons de faire face à la douleur, la fatigue, et la faiblesse musculaire. IL peut être difficile demander de l'aide et certaines personnes ne peuvent le faire que dans les situations critiques. D'autres personnes voient une demande d'aide comme étant un pas de plus vers la dépendance. Il est cependant primordial de reconnaître qu'en s'ajustant à ses limites, la personne peut minimiser une détérioration de ses aptitudes et maintenir ainsi son autonomie et une bonne qualité de vie.

5- MÉDICAMENTS
Certains médicaments sont disponibles pour traiter des symptômes spécifiques. La douleur causée par l'arthrite, une bursite ou une tendinite peut être contrôlée à l'aide de certains médicaments comme l'acétominophène, l'aspirine, l'ibuprophène, etc... Des nouveaux médicaments anti-inflammatoires (semblable à l'ibuprophène) qui donnent moins des effets secondaires gastro-intestinales sont maintenant disponible. La douleur causée par la fibromyalgie( une maladie où il existe une douleur musculaire chronique et généralisée) peut-être associée au SPP peut-être améliorée avec le pyridogstimine(Mestinon). De plus, de nouveaux médicaments pourront bientôt faire leur apparition pour aider le traitement de la faiblesse. Si c'est possible, il est important d'éviter certains médicaments qui peuvent augmenter la fatigue musculaire, la faiblesse musculaire, et la fatigue générale. Quelques médicaments utilisés pour l'anesthésie devraient être évités, et il est important d'informer votre anesthésiste avant la chirurgie que vous avez eu la poliomyélite.

par admindadou
(source : polio-quebec)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesurvivant.exprimetoi.com
 
Les exercices
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les pronoms - exercices
» Des exercices pour réduire son stress en voiture
» Exercices à pratiquer pour lâcher prise
» Exercices Geneen Roth
» Exercices vocabulaire de la peur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES SURVIVANTS DE LA POLIO :: Votre 1ère catégorie :: UN PEU D'HISTOIRE-
Sauter vers: