LES SURVIVANTS DE LA POLIO

ce forum s'adresse à tous les rescapés de la poliomyélite, afin d'échanger des expériences et loisirs, etc...
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un peu d'histoire ( suite)physiopathologie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 527
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 62
Localisation : Saint Pascal kamouraska

MessageSujet: Un peu d'histoire ( suite)physiopathologie...   Jeu 21 Juin - 9:11

Physiopathologie

Transmission
La poliomyélite est particulièrement contagieuse et se transmet aisément par contact interhumain. [11] En zone d'épidémie, les souches sauvages de poliovirus sont théoriquement capables d'infecter la totalité de la population humaine. [12] La transmission est généralement saisonnière sous les climats tempérés, avec un pic en été et en automne. [11] Ces différences saisonnières sont nettement moins prononcées sous les climats tropicaux. [12] La période d'incubation, qui sépare la première exposition des premiers symptômes, est généralement comprise entre six et vingt jours, avec des valeurs extrêmes allant de trois à trente-cinq jours. [13] Des particules virales sont excrétées dans les fèces durant plusieurs semaines après l'infection d'origine. [13] La transmission de la maladie est ainsi principalement digestive par voie oro-fécale, via l'ingestion d'aliments ou d'eau contaminés. Dans certains cas , la maladie peut être transmise par voie oro-orale via la salive, [10] voie qui semble prépondérante dans les zones à haut niveau d'hygiène. [11] La contagiosité est maximale entre les sept à dix jours qui précèdent et les sept à dix jours qui suivent la naissance des symptômes, mais la transmission est envisageable tant que le virus persiste dans la salive et les matières fécales. [10]

Parmi les facteurs qui augmentent le risque d'infection ou influencent péjorativement la sévérité de la maladie, l'immunodépression, [14] la malnutrition, [15] l'amygdalectomie, [16] l'activité physique suivant immédiatement la survenue de la paralysie, [17] l'injection intramusculaire de vaccins ou de médicaments [18] et la grossesse [19] ont été cités. Quoique le virus franchisse le placenta durant la grossesse, le fœtus semble n'être atteint ni en cas d'infection maternelle ni en cas de vaccination. [20] Les anticorps maternels franchissent aussi la barrière placentaire, apportant au fœtus une immunité passive protectrice durant la grossesse et les premiers mois de la vie.

par admindadou
(source :http://www.grippe.wikibis.com/poliomyelite.php)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesurvivant.exprimetoi.com
 
Un peu d'histoire ( suite)physiopathologie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Certifiée, échelon 5 : note pédagogique de 39 après inspection : est-ce une bonne note ?
» Je veux une histoire à la Autant en emporte le vent!
» suite: histoire d´un conscrit Chapitre XVII
» [3ème] Fiche méthode - Ecrire une suite de récit
» [6e] Faire "deviner" la suite d'une scène par un exercice d'écriture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES SURVIVANTS DE LA POLIO :: Votre 1ère catégorie :: UN PEU D'HISTOIRE-
Sauter vers: