LES SURVIVANTS DE LA POLIO

ce forum s'adresse à tous les rescapés de la poliomyélite, afin d'échanger des expériences et loisirs, etc...
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Parole aux lecteurs : « Être sensibilisé à la différence, c’est partir avec une longueur d’avance sur les autres »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 527
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 61
Localisation : Saint Pascal kamouraska

MessageSujet: Parole aux lecteurs : « Être sensibilisé à la différence, c’est partir avec une longueur d’avance sur les autres »   Sam 30 Juin - 11:29

AlterGo donne la parole aux lecteurs de l'infolettre. Isabelle Perrin partage ici un moment de sa vie de parent d'un enfant handicapé dans le cadre d'un témoignage sur le Programme d'accompagnement en loisir.

« En 2012, il y a les familles traditionnelles, les familles reconstituées, les familles monoparentales et parmi celles-ci, il y a les familles d’enfant handicapé. Parler de handicap signifie pour la majorité d’entre vous une catastrophe naturelle, un tremblement de terre, un tsunami qui efface tout sur son passage… Oui ça secoue, ça brasse… Et pourtant…

Et pourtant, comme dans tous les bons foyers, la vie d’une famille qui compte un enfant handicapé est un parcours unique, un trajet semé de hauts et de bas, de découvertes, de dénis, de réussites, d’échecs, de compréhension, d’ignorance, de coopération, de luttes (beaucoup de luttes !)… Et c’est justement dans cette spécialité (les batailles) que la famille d’enfant différent se caractérise à mon avis. La force et l’énergie qu’elle trouve pour se relever, ce pouvoir secret qui se dévoile, lui permet justement de se retrousser les manches et de se battre contre vents et marées, en ayant dans la mire l’ultime réalisation du potentiel de son enfant. Dans ce parcours de combattant, pour ne pas dire ce marathon, on frappe parfois des murs. Mais on vit aussi de belles réussites ? Et si on en parlait de ces succès?

Ce sera, en juin prochain, la quatrième expérience de notre garçon dans un camp de jour de la ville de Montréal. Et demain, ce sera sa première participation au Défi sportif. Et c’est la deuxième fois, comme parent, que je témoigne de cette intégration. Ça démontre à quel point j’y crois…

Mathématiquement l’accompagnement de nos enfants en milieu de loisir régulier c’est gagnant. Je dirais même que c’est gagnant-gagnant ! Autant pour notre fils Thomas que pour les autres enfants du camp.

Selon Wikipedia, un accord gagnant-gagnant(win-win en anglais) est un accord par lequel chaque partenaire se préoccupe aussi de l'intérêt de l'autre, d'une façon également favorable à son propre intérêt. Il ne s'agit pas de rechercher le meilleur compromis de partage des gains, mais de trouver un accord qui augmente les gains de chacun.

Au cours des trois dernières années, j’ai assisté au camp de jour à des gains dignes de mention en intégration sociale. Une jeune fille expliquant à un détestable adolescent que Thomas avait un cerveau différent du sien et que sa malformation cérébrale expliquait ses difficultés à communiquer. Et que dire de ces jeunes qui ont pris Thomas sous leurs ailes pour veiller à sa sécurité. Une invitation à un anniversaire, à aller dormir chez un ami. Nouvelles expériences pour notre jeune garçon qui n’a jamais connu semblable dans son école spécialisée !

Imaginez la fierté de la maman et la sensation nouvelle d’entendre à la boulangerie du coin, à la pharmacie ou à l’épicerie:

Hey, salut Thomas. Est-ce que tu vas venir au camp l’été prochain ?

Thomas est devenu, et deviendra, si la tendance se maintient, de plus en plus parti prenante de son quartier, et il sera connu et reconnu de ses pairs, avec ses forces et ses faiblesses. Il existera comme un être à part entière et non pas comme une personne entièrement à part.

Être sensibilisé à la différence, c’est partir avec une longueur d’avance sur les autres, c’est aussi s’ouvrir à des questionnements, transformer son regard et ses actions. Et pour nos jeunes en devenir, c’est surtout devenir un citoyen de demain responsable et ouvert.

Si enfant j’avais été sensibilisée à cette différence, je persiste à croire qu’accepter les limitations de mon fils n’aurait pas été un processus aussi long et laborieux. Moi qui carburait à la performance!

Notre société progresse lentement, sur la pointe des pieds… Je profite donc de cette tribune pour proposer trois devoirs aux élus dans le but d’améliorer le programme d’accompagnement.

Tout d’abord les budgets d’accompagnement ont stagné depuis plusieurs années. Les demandes, elles, ne cessent d’augmenter. Les diagnostics d’autisme augmentent en moyenne de 23% par année depuis 2000-2001… Plus de demandes, signifient donc de moins en moins de semaines d’accompagnement pour tout le monde. Aussi, il y a beaucoup d’incohérence d’un arrondissement à l’autre. Certains parents disent vouloir déménager. J’ai la chance d’habiter Ahuntsic… Merci aux budgets accordés au programme!

Ensuite, les familles d’enfant handicapé qui fréquentent les camps de jour sont avisés en juin des dates et du nombre de semaines d’accompagnement allouées à l’enfant. Pouvez-vous imaginer la logistique que ça peut entraîner pour organiser travail et vacances… Il faudrait demander à Québec de dégeler ses budgets plus tôt pour faire en sorte que les familles soient informées en février-mars. Et pour finir, j'aimerais aborder la question d'accompagnement pour les autres enfants afin de mieux les sensibiliser à la différence. Souvent, les animateurs me disent que c'est difficile de savoir comment leur expliquer. Il faudrait élaborer un programme de sensibilisation qui favoriserait l’inclusion des enfants présentant des limitations fonctionnelles.

Poursuivons la rencontre de la différence! Nos enfants n’ont pas que des incapacités, ils regorgent de que j’appelle des capabilités. Ils nous rendent meilleurs et plus tolérants. Et au-delà de la tolérance, acceptons ce qu’ils sont, ce qu’ils pensent, ce qu’ils expriment et que malgré toutes les différences, acceptons qu’ils ont les mêmes droits que nous tous. Le droit d’être différents. »


par admindadou
source : altergo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesurvivant.exprimetoi.com
 
Parole aux lecteurs : « Être sensibilisé à la différence, c’est partir avec une longueur d’avance sur les autres »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jah entend nos prieres !!
» Parole d'Amour
» Quel sens possède la Parole de Dieu, la Sainte Écriture ?
» Parole, profession de foi de Dom Helder Camara
» « Que représente pour toi ma Parole ? »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES SURVIVANTS DE LA POLIO :: Votre 1ère catégorie :: LA LOI ET VOUS|-
Sauter vers: