LES SURVIVANTS DE LA POLIO

ce forum s'adresse à tous les rescapés de la poliomyélite, afin d'échanger des expériences et loisirs, etc...
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Allocution de l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, Assemblée mondiale de la Santé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 527
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 62
Localisation : Saint Pascal kamouraska

MessageSujet: Allocution de l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, Assemblée mondiale de la Santé   Lun 2 Juil - 23:22

Le 21 mai 2012
Genève, (Suisse)

Seule la version prononcée fait foi

Monsieur le président/Madame la présidente, Dre Chan, honorables ministres, distingués délégués, le Canada se réjouit de participer à la 65e séance de l'Assemblée mondiale de la Santé.

L'universalité constitue l'enjeu principal de cette assemblée. À ce sujet, la position du Canada ne fait aucun doute ; nous continuons de favoriser un système de santé public en vertu duquel tous les Canadiens ont accès à des services de santé en fonction de leurs besoins, et non de leur capacité de payer.

Tous les pays doivent se doter d'un système de santé qui offre des services essentiels à l'ensemble de leur population. Nous devons rendre compte des résultats afin d'offrir des services à coûts raisonnables qui contribueront à améliorer le bilan de santé de la population.

Nous savons que l'un des principaux attributs d'un système de santé efficace est sa capacité d'offrir des soins maternels. C'est pourquoi nous encourageons les états membres à améliorer les soins offerts aux mères, aux nouveau-nés et aux enfants, et à continuer de renforcer leur système de santé au profit de tous.

L'universalité ne se limite pas au traitement des maladies, elle consiste aussi à mettre en place un système de santé intégré qui favorise le maintien d'une bonne santé. Le Canada reconnaît que cela doit inclure un système de santé axé sur la promotion de la santé mentale et la prévention des maladies mentales.

La Commission de la santé mentale du Canada nous a récemment dotés de notre première stratégie de santé mentale. Nous avons aussi annoncé une mise de fonds de 5 millions de dollars pour la création d'un réseau national de centres de recherche axée sur le patient et d'intervention en matière de dépression. Le Canada se réjouit donc du fait que l'élaboration d'un plan d'action global sur la santé mentale soit à l'ordre du jour.

Le traitement des maladies non transmissibles repose aussi sur la mise sur pied d'un système de santé qui favorise la promotion de la santé et la prévention des maladies. À titre de ministre de la Santé, je m'engage à donner suite à la déclaration politique sur les maladies non transmissibles, et à la mise sur pied d'un système de surveillance mondial pour évaluer les progrès.

Les aliments traditionnels contribuent à réduire les maladies non transmissibles. Ces aliments sont importants pour les Autochtones du monde entier. Une diète riche en aliments traditionnels est associée à un faible taux de maladies cardiaques et de diabète.

Le Canada finance aussi la recherche par l'entremise des Instituts de recherche en santé du Canada et favorise le partage des pratiques exemplaires de lutte contre les maladies non transmissibles par l'entremise de l'Alliance mondiale contre les maladies chroniques.

Des cadres législatifs et réglementaires rigoureux sont essentiels pour protéger la santé. À cet égard, le Canada a récemment investi dans le renforcement de son système de salubrité des aliments, injectant 51 millions de dollars de plus sur deux ans dans des initiatives de salubrité des aliments. Nous nous réjouissons des progrès dont fait état le rapport de l'OMS adopté par les états membres en 2010, en vue de la mise en œuvre d'une résolution préconisant les initiatives de salubrité des aliments.

Cette assemblée mondiale de la santé est cruciale, car nous y prendrons des décisions importantes qui façonneront l'avenir de l'OMS. Le Canada est conscient du rôle essentiel que joue l'OMS pour améliorer la santé mondiale. Il est dans l'intérêt de tous les états membres que l'OMS soit une organisation solide et efficace, apte à répondre aux besoins sanitaires les plus pressants.

Le Canada souhaite que l'OMS demeure l'organisation technique mondiale de pointe en matière de santé et qu'elle utilise son pouvoir et son influence pour susciter une collaboration internationale à l'égard de la santé mondiale. Cela est crucial, car l'OMS établit les normes mondiales de santé dans un monde de plus en plus interconnecté.

Pour terminer, le Canada se réjouit à l'idée de continuer de travailler avec tous les états membres pour faire en sorte que l'OMS demeure une organisation réceptive, apte à relever les défis sanitaires mondiaux du 21e siècle.

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesurvivant.exprimetoi.com
 
Allocution de l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, Assemblée mondiale de la Santé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amende Honorable au Coeur Immaculée de Marie
» Le premier ministre de cohabitation
» DISSERT PRESIDENT AMERICAIN ET PREMIER MINISTRE BRITANNIQUE
» 2008 : Alain Juppé promet qu'il ne sera jamais ministre tant qu'il sera maire de Bordeaux
» BRUIX Eustache de. vice-amiral et ministre de la marine.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES SURVIVANTS DE LA POLIO :: Votre 1ère catégorie :: SANTÉ ET ALIMENTATION-
Sauter vers: