LES SURVIVANTS DE LA POLIO

ce forum s'adresse à tous les rescapés de la poliomyélite, afin d'échanger des expériences et loisirs, etc...
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Farid Boudjellal, la BD de l’immigration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 527
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 62
Localisation : Saint Pascal kamouraska

MessageSujet: Farid Boudjellal, la BD de l’immigration   Mer 4 Juil - 10:00

Avez-vous conscience d’être un précurseur dans la littérature de l’immigration algérienne ?

Sur le moment, non. Mais avec le recul, je suis le premier enfant d’immigré algérien à avoir été publié, d’abord dans la presse et ensuite avec ma première BD… Mais lors d’un atelier de BD que j’animais dans une école, un enfant m’a demandé si mon nom était « Rebeu6 », je lui ai répondu que oui et il m’a dit que je ne pouvais pas l’être car « un Rebeu ne publie pas de livre ». J’ai compris ce jour là l’image désastreuse que ces jeunes avaient d’eux même.

Vous avez aussi participé à la première fiction télévisuelle d’un sitcom mettant en scène une famille algérienne, « la famille Ramdam… »7

Effectivement, c’est Aïssa Djebri et son associé de Vertigo Production qui m’ont sollicité. Ils appréciaient les scénarios de mes bandes dessinées et m’ont demandé alors de scénariser quelques épisodes. J’ai pu aborder de ce fait à nouveau des thèmes qui nous sont propres : le port du voile à l’école, le ramadan… Le premier épisode qui a été retenu c’est le « Noël des Ramdam ».Cette épisode mettait l’accent sur la culture partagée avec la France, l’illustration de plusieurs cultures, un bel exemple d’acculturation en somme.

Avec votre série du « Petit Polio »8, vous revenez à un récit un peu plus autobiographique…Pourquoi revenir si tardivement sur la question de la guerre d’Algérie ?

De nombreux faits proviennent de ma mémoire de la Guerre d’Algérie à Toulon. J’évoque dans cette série les souvenirs difficiles de mon enfance. Pour moi c’était important de revenir là-dessus, d’expliquer cela aux enfants. Le récit n’était pas aussi propice pour moi dans d’autres publications car ces souvenirs sont attachés à mon vécu d’enfant. La génération des Beurs n’a pas forcément connu cette période. Le petit polio, j’y ai mis beaucoup de mon propre vécu.

Note :

Boudjellal Farid, « Les soirées d’Abdulah, ratonnade », Futuropolis, Paris 1985.
Boudjellal Farid, Mechkour Larbi, « Les Beurs », L’écho des savanes, Albin Michel, Paris 1985.
Boudjellal Farid, « L’Oud », Futuropolis, Paris 1983.
Convergence 84, est le nom de la seconde Marche des beurs dont le principe était de converger en Mobylette vers Paris avec un réseau de ville étape pour revendiquer l’égalité des droits et le droit à la différence pour les populations immigrés.
Le million Stoléru : la loi Stoléru proposait aux immigrés volontaires de bénéficier d’une prime d’aide au retour de 10000 francs.
« Rebeu » : ce mot est issu de l’argot qui signifie Arabe en « Verlan » c’est-à-dire à l’envers.
« La famille Ramdam » : Sitcom diffusé sur M6 en 1990 mettant en scène le quotidien d’une famille d’origine algérienne en France.
Boudjellal Farid, « Le petit Polio », Editions Soleil, Toulon 1988.
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

par admindadou
source : wordpress
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesurvivant.exprimetoi.com
 
Farid Boudjellal, la BD de l’immigration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» origine géographique de l'immigration bretonne en armorique
» Les chrétiens face à l’immigration
» Chretiens face a l'immigration ; que dit l'Eglise ?
» Hijra, ou doctrine islamique de l’immigration-
» L'immigration bretonne au XIXè et XXè siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES SURVIVANTS DE LA POLIO :: Votre 1ère catégorie :: UN PEU D'HISTOIRE-
Sauter vers: