LES SURVIVANTS DE LA POLIO

ce forum s'adresse à tous les rescapés de la poliomyélite, afin d'échanger des expériences et loisirs, etc...
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La guérison, non mais, la compréhension

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 527
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 63
Localisation : Saint Pascal kamouraska

MessageSujet: La guérison, non mais, la compréhension   Ven 13 Juil - 10:06

Petite journée pluvieuse aujourd'hui, mais c'est correct on a besoin de l'eau et puis, c'est confortable. Les jours d'après match se font sentir, je pense, car quand je me réveille, je met une temps fou à me mettre les yeux en face des trous. Par contre, je sais maintenant que le gros de mes douleurs son dues à mes nouvelles béquilles; je me suis senti comme quelqu'un qui a subi une opération et qui prend du mieux. Dans ma tête, je me suis dit que, si j'ai des béquilles neuve c'est donc que ça va mieux et de ce fait, j'ai marché beaucoup plus mercredi. «ERREUR».... ce n'est pas ce qui se passait. Les béquilles ne sont là que pour m'assurer un bon équilibre lorsque j’effectue les petites marches que j'ai a faire. Je ne dois pas oublier que c'est en partie a cause de la marche que je suis rendu comme je suis. Ça ne reviendra pas! Je dois juste faire travailler mes jambes et mon bas du dos de façon a ce qui ne se détériore pas; qu'ils se cristallisent.
J'ai donc repris la manière que j'avais acquis avec l'expérience et c'est comme rentré dans l'ordre. J'évolue... avant j'aurais forcé la dose et je me serais dit que « si je recommence à travailler comme la veille, mes douleurs vont partir après quelques minutes de travail». C'est vrai pour quelqu'un de la normalité, pas pour moi. Enfin, on est vendredi et je vais mieux. La douleur est comme elle m'accompagne habituellement; et la fatigue aussi.
De faire les recherches pour mon forum et mon blog, m'aide a me connaître et connaître le SPP. Je comprends presque parfaitement et je suis à même de livrer mes propres expériences quant au syndrome post-polio. Mais je dois aussi être toujours attentif à ce que mon corps me dit, car il me parle chaque instant de la journée; lorsque je suis assis et que je suis en train d'écrire et que soudainement je ressens une énorme lourdeur, je me dois d'arrêter ce que je fais et d'aller me reposer. Mais il faut que je sois attentif à tout ces messages. Comme quand je commence a avoir du mal à prononcer mes mots comme quelqu'un qui est ivre, la ressemblance va même plus loin en ce sens, que je ne m'en aperçois pas toujours, je dois aussi me reposer. C'est tout ces petis messages quotidiens qui vont faire que je passe une journée quasi normale où que je me sens tout bonnement comme un handicapé. Voilà!
Bonne journée.

par admindadou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesurvivant.exprimetoi.com
 
La guérison, non mais, la compréhension
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'hypothèse de sens dans la compréhension de l'écrit
» DS la critique sociale compréhension de texte
» difficulté de compréhension
» Une meilleure compréhension du système immunitaire.
» Mauvaise compréhension

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES SURVIVANTS DE LA POLIO :: Votre 1ère catégorie :: JOURNAL DE BORD QUOTIDIEN-
Sauter vers: